Nos plus beaux cinémas parisiens

Dernière mise à jour : 19 avr.


On vous a fait une sélection de nos salles parisiennes préférées, à découvrir lors de votre venue à Paris ou d'une fringale de ciné.



Pas de cinéma sans salle pour les accueillir. Tout a commencé officiellement à Paris, au Salon Indien du Grand Café, transformé pour l'occasion, le 28 décembre 1895. Depuis, les salles de cinéma ont connu une longue histoire, parfois bien mouvementée comme nous l'avons à nouveau constaté récemment. Nous avions déjà mis en avant dans un précédent article résumé ici, la très jolie salle de Montmartre, le Studio 28. A celle-ci s'ajoute 6 nouvelles salles exceptionnelles, bien réparties dans la géographie parisienne.

Vous retrouverez bien sûr des salles mythiques que vous connaissez pour y avoir déjà vu un film mais qui souffrent souvent de l'effet Tour Eiffel chez les Parisiens : on se dit que ce serait bien d'y retourner mais on repousse sans cesse sa visite. D'autres sont des trésors qui vous ont peut-être échappé.



Paris compte la plus grande concentration de salles de cinéma au monde avec 400 écrans recensés dans 78 établissements.





Le Max Linder Panorama - La plus immersive !


Vous cherchez le cinéma idéal pour voir un film dans les meilleures conditions ? Rendez-vous au cinéma Max Linder Panorama. Vous y trouverez l'une des dernières salles à écran unique de Paris. L'entrée ne paie pas de mine et pourtant elle cache l'une des plus belles salles de cinéma - certains comme moi diront même la plus belle 🙂 .


D'une capacité de près de 600 spectateurs, il dispose de l'un des plus grands écrans numériques de Paris - un écran incurvé permettant une réelle immersion auquel s'ajoute un système de sonorisation doté des meilleures technologies. C'est simple : c'est la salle que la plupart des réalisateurs et producteurs choisissent pour tester l'image et le son de leur film avant la sortie nationale.


Si vous vous y rendez, le conseil bien connu des habitués est de s'asseoir aux premiers rangs du premier balcon. Cette salle est en effet l'une des trois dernières salles parisiennes à avoir conservé ses deux niveaux de balcon. Les propriétaires ont également fait le choix de recouvrir entièrement la salle de peinture noire et de velours pour pousser l'immersion cinématographique à son paroxysme. Profitez-en !


Enfin, parce que nous aimons aussi le lieu pour son histoire, sachez que ce théâtre était la propriété de l'acteur français Max Linder. Initiateur du burlesque au cinéma, il a inspiré Charlie Chaplin qui voyait en lui un maître. Vous pouvez d'ailleurs découvrir un extrait d'un de ses films dans le hall du cinéma en faisant la queue pour acheter vos friandises !


Vous souhaitez vous plonger dans l'histoire des salles des Grands Boulevards, autour de l'Opéra, consultez cette page.



Le Cinéma du Panthéon - Une tasse de thé avec votre film ?


Le Cinéma du Panthéon est le plus ancien cinéma parisien encore en activité. À une époque où les films étaient vus dans les cafés et les foires et destinés aux classes populaires, la construction de véritables salles de cinéma a permis d'attirer un public plus élitiste. Celui-ci, inauguré en 1907, est aujourd'hui le dernier de cette période.


Cinéma de Jean-Luc Godard dans sa jeunesse, mais aussi de Jacques Prévert, il a toujours été associé aux plus grands talents de notre cinéma français. Pendant 60 ans, il a été la propriété du producteur Pierre Braunberger, l'un des pères du mouvement de la Nouvelle Vague, puisqu'il a produit les tout premiers films de Jean-Luc Godard, François Truffaut, etc.


Depuis 20 ans, le théâtre appartient à la société de production Why not Production, qui accompagne des films indépendants à succès. Pour cette raison, on y trouve un trésor :) En effet, au deuxième étage, vous découvrirez un joli salon de thé ouvert uniquement en semaine, donnant une place de choix au cinéma : exposition de photos, livres sur le cinéma mais surtout, sous le verre d'une table basse, les trophées remportés par la société de production et ses films, à savoir une Palme d'Or, des Césars et deux BAFTAs. C'est unique ! Il n'y a aucun autre endroit à Paris où vous pouvez admirer de telles pièces.


Commandez un thé et profitez de ce moment privilégié. Les canapés ainsi que l'ensemble du salon ont été entièrement décorés par l'actrice Catherine Deneuve. N'est-ce pas le summum du chic ?


Vous souhaitez visiter avec nous ce joli salon ? Il vous suffit de participer à la ciné-balade Minuit à Paris dont vous retrouverez les détails sur cette page.




Le Club de l'Etoile - Le luxe à portée de main


Autre bijou d'architecture et de déco, le Club de l'Etoile dans le 17ème arrondissement de Paris, à deux pas de la place de l'Etoile, côté Wagram. Le cinéma a été redessiné par deux architectes navals. Avec ses coursives surplombant l'écran, les hublots cuivrés, le parquet superbe, cette salle est habillée pour les évènements les plus prestigieux. Et pourtant, sa capacité de 170 places lui donne un côté intime et à nous, le sentiment d'être privilégié.


Longtemps fermée au public et uniquement destinée aux professionnels, on a aujourd'hui la chance d'y voir une programmation originale, faite de pépites parfois méconnues en France, de pop-culture, de concerts et de rencontres. Dites-vous en vous y installant qu'elle fut un temps la salle clandestine d'Henri Langlois, fondateur de la Cinémathèque et qui créa ici un ciné-club avant de pouvoir fonder son institution pionnière. À la Libération de Paris, une projection exceptionnelle en avant-première d’Autant en emporte le vent y sera organisée pour marquer la levée d'interdiction des films américains.


Depuis 1985 et la naissance du Club qui a remplacé la salle des années 20, il se passe toujours quelque chose dans ce cinéma. Par exemple, notre amie Manon Kerjean de Lost in Frenchlation y organise régulièrement des séances de projection de films français avec sous-titres en anglais pour les anglophones et rencontres prestigieuses pour les amoureux du cinéma !




Le Majestic Passy - Dernier cinéma du 16ème


Unique salle de cinéma du 16ème, pourtant l'un des plus grands arrondissements de Paris, la salle Majestic Passy est à l'image de son quartier : une salle à l'architecture élégante et aux vastes espaces. Inaugurée en 1937 sous le nom de Royal Passy à une époque où l'on pouvait compter une vingtaine de salles dans le quartier, elle devient le Broadway en 1977 puis ferme 5 ans plus tard pour être transformée en magasin de fourrure, noblesse oblige ! Elle est rachetée en 1994 par la société Les Ecrans de Paris suite au succès qu'elle rencontra avec la distribution du film Pulp Fiction, Palme d'Or à Cannes.

Aujourd'hui, Les Ecrans de Paris ont été renommés Dulac Cinémas et possèdent un réseau de 5 salles à Paris. Ce sont eux qui organisent aussi Le Champs Elysées Film Festival depuis plus de 10 ans.


Ce qu'on aime en entrant dans ce cinéma, c'est son hall d'entrée immense, avec son large escalier, son sol marbré, ses murs végétaux et ses tables design. Le lieu est d'ailleurs très agréable pour patienter avant une séance et vous trouverez au comptoir café un accueil chaleureux. L'établissement compte 3 salles. La salle principale qui peut accueillir 305 spectateurs est spacieuse et confortable et la salle colorée, notre préférée, est particulièrement bien pensée : l'effet cocon y est garanti.


Et puis, il y a l'équipe de la salle avec laquelle Ciné-Balade a souvent collaboré dans le cadre du circuit autour de la Tour Eiffel et de Passy. Le directeur, les agents et/ou projectionnistes savent partager leur métier avec passion et après une heure passée avec eux, dans le hall et la cabine de projection, on se sent comme à la maison !


Vous êtes une école, une entreprise ou une association et vous souhaitez organiser une ciné-balade "La Tour Eiffel fait son cinéma" avec découverte des secrets du Majestic Passy, consultez les détails de la balade sur cette page et contactez-nous pour un devis comprenant la visite du cinéma !




Le Grand Rex - Plus grand cinéma d'Europe


Si nous aimons autant les salles de cinéma anciennes, c'est aussi parce qu'elles sont le témoignage d'une époque et d'une architecture. Et derrière leur façade, se cachent des trésors qui les rendent uniques. Le roi des cinémas parisiens est sans aucun doute le Grand Rex. On peut avoir ses habitudes ou même ses préférences ailleurs mais, tout comme la Tour Eiffel, il est incontournable.


Plus grand cinéma d'Europe avec une capacité de 2700 places, plus grand écran aussi (300 m2), classé monument historique depuis 1981, il a été conçu pour impressionner les spectateurs et c'est toujours le cas aujourd'hui. Construit en 1932 dans un style Art-Déco par Jacques Haïk, également propriétaire de l'Olympia à l'époque, son idée était de créer une salle qui ferait croire aux spectateurs qu'ils regardaient leur film en plein air : le ciel étoilé en hommage aux stars de cinéma et un décor fait de façades orientales ont été conservés.


L'immense scène a accueilli et accueille encore des spectacles auxquels nous assistons lovés dans de confortables fauteuils en cuir rouge. Le plus célèbre d'entre eux a lieu chaque année pour les fêtes de fin d'année. Il précède le classique Noël de Disney depuis 1954. La "Féérie des Eaux" est un spectacle d'eau et de lumière de 15 minutes devenu mythique. En dehors de cette période, plonger dans ce palais art-déco dédié au cinéma où le spectacle est aussi dans la salle, reste une expérience unique.


Vous souhaitez vous plonger dans l'histoire des salles des Grands Boulevards, autour de l'Opéra, consultez cette page. Par ailleurs, le triple programme "Ciné-balade Lumière, visite du musée Méliès et visite du Grand Rex" a une place de choix dans le coeur des enseignants et de leurs élèves. Contactez-nous pour en savoir plus.




Le Studio 28 - Le chef-d'oeuvre des cinémas


"Le cinéma des chefs-d'œuvre. Le chef-d'œuvre des cinémas" disait Jean Cocteau qui en était le parrain ainsi que le réalisateur Abel Gance.


Le Studio 28 est né, comme son nom l'indique, en 1928. A cette époque, des dizaines de salles de cinéma abondent à Paris. Jean Mauclaire, le propriétaire, est l'ami des plus grands cinéastes. Très audacieux, il programme dans son cinéma le film de Luis Buñuel, "L'âge d'or", présenté pour la première fois au public en 1930. Malheureusement, la projection du film provoque un scandale. Le cinéma est vandalisé par des spectateurs choqués, le film est interdit, et Mauclaire est contraint de vendre.

En 1948, le théâtre est repris par la famille Rouleau qui en est toujours propriétaire.


C'est une salle charmante, pleine d'objets et de décorations insolites. Parmi ceux-ci, les lustres conçus en 1950 par Jean Cocteau pour la salle de projection sont magnifiques, les empreintes en terre cuite de grands noms du cinéma français rappellent de façon amusante et décalée le Walk of Fame américain et la fresque de la jolie terrasse (où l'on peut prendre un verre) nous montre des acteurs et actrices mythiques.


C'est aussi ici qu'Amélie Poulain aime aller au cinéma le vendredi soir, tout comme les montmartrois qui sont très fiers de leur cinéma et contribuent par leur fidélité à le sauver. C'est le dernier du quartier et vous pouvez le découvrir en bonus de la visite Montmartre au cinéma.




Le Méliès à Montreuil - L'emblème du Grand Paris


Inauguré en 2015, il est une véritable fierté de Montreuil en étant le plus grand cinéma public Art et Essai d'Europe à ce jour. C'est un lieu chaleureux où l'on peut prendre un verre et déjeuner avant de profiter de l'une de ses six belles salles. Avec sa riche programmation, ses événements et ses nombreuses rencontres avec des acteurs et des réalisateurs, c'est le lieu incontournable des cinéphiles et il est devenu le premier cinéma dont nous regardons la programmation pour assister à leurs rencontres de plus en plus prestigieuses.


L'architecture élégante de Bernard Ropa rend hommage au pionnier de la fiction et des effets spéciaux, Georges Méliès. En effet, il a choisi d'adopter la structure de son studio de cinéma construit dans la ville en 1897 - le premier au monde ! Et sans conteste, la cerise sur le gâteau cinématographique est cette magnifique lune gonflable signée Hanz Walter Müller qui vous plonge immédiatement dans l'univers du magicien montreuillois dont le film le plus célèbre reste "Voyage dans la lune", sorti en 1902.


Pour découvrir cette salle avec nous, suivez notre visite très appréciée de Montreuil au cinéma, sur les traces Georges Méliès.



Nous espérons vous avoir fait découvrir quelques salles et nous serons ravis de vous en chroniquer de nouvelles lors d'un prochain article. A bientôt pour une prochaine ciné-balade !

158 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout